SLOW what?

De tous les effets collatéraux que le Covid 19 aura généré l’un des plus marquants est la réactivation d’un lien fort entre les villes et les campagnes et l’urgence de réaliser la transition écologique pour éviter d’autres crises à venir.

Pour soutenir le développement de petites structures : marchés à la ferme, collectifs d’indépendants, artisans, Slow se déplacera dans les campagnes, chez ceux qui nous nourrissent et investira les quartiers, au pied d’une barre d’immeubles ou dans une cour intérieur.

Qu'avons-nous à apprendre de la crise sanitaire causée par le Covid 19 ?

Qu’avons-nous apprécié que nous voudrions voir perdurer après cette crise ?

Seront les deux questions fil rouge du projet.

Déclinées en autant de conférences décroissance, concerts, lectures en musique, ateliers d’écriture, ateliers participatifs SLOW tentera d’y répondre de manière concrète.

Réunir les gens 

  • Rassembler les acteurs culturels, ceux de l’agriculture locale, et les citoyens, dans une journée pour vivre une expérience pleine de sens. Réunir l’essentiel sous une seule bannière.
  • Etre acteur de sa vie, participer au partage et à la transmission de savoirs, être dans l’action.
  • Créer une culture « circulaire » avec le moins de déchets possibles.

Réunir l’homme et son environnement 

  • Mettre les mains à la terre et partager un moment du quotidien de ceux qui nous nourrissent. Cuisiner ensemble en plein air, célébrer le travail accompli en musique et en danse…
  • Produire le moins de carbone possible pour organiser les événements.

Réunir science et conscience 

  • Valoriser des solutions techniques conviviales et respectueuses de l’environnement (low tech). Utiliser de l’énergie humaine pour sonoriser les concerts grâce au Cyclotone