Beatrice Graf.jpg

BEATRICE GRAF, Nyon 1964 

Batterie, composition, chargée de projets pour Sémaphore 

www.beatricegraf.ch

https://vimeo.com/user6300826

Lauréate du Prix suisse de Musique 2019 :

http://www.schweizermusikpreis.ch/fr/laureats/

Fille de paysans suisses allemands établis en terre vaudoise, la musicienne genevoise d’adoption Béatrice Graf se produit depuis 1982 dans les festivals/biennales/scènes in et off du monde entier comme leader (Ester Poly, Four Roses, Trio avec Corin Curschellas & Sylvie Courvoisier) ou sidewoman.

Au fil des collaborations avec des artistes issus du jazz, du rock, des musiques du monde, de la performance, du théâtre, de la danse, du conte, de la poésie, de l'art contemporain, elle a développé un son et une identité propres. La pratique hors champs et l’utilisation d’objets du quotidien détournés de leur fonction originelle sont des éléments récurrents de son travail artistique depuis 2008.

Béatrice collabore avec Rudi van der Merwe, Didier Carrier, Laurence Vielle, Deborah Legivre, Jean-Luc Bideau, Dominique Ziegler, Catherine Gaillard, Kate Mc Intosch, Pascal Rebetez, Utopiana, Gaspard Buma, Guillaume Perret,  Peter Schärli, Glenn Ferris, Philippe Ehinger, Vinz Vonlanthen, Neba Solo (Mali), J.-J Pedretti, MC J.P Kalongi, Donny  Mc Castlin, Jacques Demierre, Michel Wintsch, Gabriel Zufferey, IMO, Robin Girod, La Fanfare du Loup Orchestra, D.C.P, Fred Pollier, Amampondo (SA), L'Orchestre national du Sénégal, Luzia Hürzeler, Scumbag, Christian Weber...

Pour Sémaphore, elle assure la direction artistique et la coordination de Cycloton 2019 Tour de Suisse en musique www.cycloton.ch ,  du « Volet musique pluridisciplinaire de Rousseau 13 » (Rousseau pour tous 2012 plus de 140 musiciens et artistes invités) ou des « Déjeuners sur l'herbe 2013 »  : 10 concerts acoustiques dans l'espace public.

Nombreux CD sur Enja, Unit, Altrisuoni, Ikarus records,.. Mandat de composition de Pro Helvetia en 1997, Bourse d'aide à la création Ville de Genève 2010, Carte blanche Centre Dürrenmatt 2014.

Béatrice Graf est également une militante de la première heure. À l’âge de 21 ans elle est élue sur la liste alternative socialiste verte et siège au Conseil Communal de Nyon. À son arrivée à Genève peu après elle milite au sein du comité de l’AMR -association pour l'encouragement de la musique improvisée et de l’association des habitants de l’îlot 13 (Quartier des Grottes) où elle réside depuis 1986.

Représentante des artistes au sein du Conseil Consultatif de la Culture (Genève 2019-2024).

Présidente de la Fédération Genevoise des Musiques de Création (dès 2019)

Présidente du Jury Musique du Prix Quadriennal 2011 de la Ville de Genève.

Membre des coopératives Jardins de Cocagne, Tourne-rêve, de l’Initiative des Alpes (depuis 1994) Greenpeace, ATE, Pro Vélo.

Mère de 2 enfants (20 et 18 ans).

« Petite légende de la scène suisse (...) quelqu'un qu'on voit quand les projets ont de la gueule, femme geste dotée d’outils improbables, B. Graf concocte des spectacles, se rapproche de l’art contemporain »

Arnaud Robert. Le Temps 2007

 

gregoire quartier.jpg

GREGOIRE QUARTIER, Vuadens, 1979

Batterie, composition, chargé de projets pour Art Terre.

Diplômé de la "Drummer Collective" de New York, puis co-programmateur d’une salle de spectacle, avant de travailler dans le booking et dans la gestion d’un label, Grégoire Quartier est un artiste qui cherche à aborder le monde de la musique dans sa globalité, autant du côté de la performance que celui de l’organisation.

Musicien versatile, il joue dans des ensembles tziganes (Primasch), préside et accomapagne une chorale (Le Chœur des Bâtards), crée des spectacles, accompagne des artistes comme Feldermelder (électronique), Peter Kernell (pop), Disco Doom et Ventura (noise rock), dirige un groupe de post-hardcore (Cortez), est co-créateur du duo Soils (expérimental), participe à des enregistrements en studio en freelance (Throane, The Electrical View), part en tournée, et ce dans le monde entier.

Anciennement professeur de batterie, il est désormais un artiste et un père au foyer épanoui (1 fils de 7 ans et une fille de 11 ans), passionné d’écologie, se nourrissant de ses nombreux engagements hors musique pour enrichir son art.

Il est également le co-fondateur du groupe Facebook « La collapso heureuse ». Ce groupe de dialogue réunit écologie et philosophie, et lui sert de réseau d’apprentissage et d’approfondissement du sens qu’il donne aux actions artistiques qu’il mène. Avec 30'000 membres, il est le plus grand groupe francophone de collapsologie, qui se veut être une science des effondrements sociétaux et des nouvelles façons d’aborder la vie pour construire ce qui en su(rv)ivra.